Portrait tactile de Marie-Thérèse, Pablo Picasso

Musée Fabre – Exposition « Picasso – donner à voir »

juin 15th, 2018 Posted by No Comment yet

MUSÉE FABRE – EXPOSITION « PICASSO – DONNER À VOIR »

 CLIENT: Musée Fabre 

 VILLE: Montpellier

 ANNÉE: 2018

« Picasso – Donner à voir » présente une transcription tactile du Portrait de Marie Thérèse
– une des premières et rares transcriptions tactiles des toiles du maître

Au cœur de « Picasso Méditerranée »: une initiative unique
« Picasso – Donner à voir » -14 moment clés », la nouvelle exposition du Musée Fabre ouvre jeudi 15 juin au public. L’exposition s’inscrit dans le cadre de la manifestation internationale « Picasso-Méditerranée » à l’initiative du Musée Picasso Paris qui réunit plus de soixante institutions pour une programmation unique autour de l’œuvre « obstinément méditerranéenne » de Pablo Picasso. Une première

« Donner à voir » – Au toucher !
Le Musée Fabre, après une première collaboration en 2016, a fait appel de nouveau au savoir faire de Tactile Studio pour donner à voir à tous, notamment à ceux qui ne voient pas.
Le musée a confié aux équipes la mission de la transcription tactile du portrait de Marie-Thérèse, tableau qui scande un des 14 moments clés de l’exposition.
Une grande fierté et un défi tant l’œuvre de Picasso peut être intimidante!
Notre mission : rendre son œuvre accessible à tous sans la dénaturer.

Donner à voir Picasso, à tous: de l’art et de la logique
Les designers ont retenu un dispositif tripartites: une première partie qui donne à voir le tableau dans sa globalité puis une seconde et une troisième partie mettent en valeur les éléments principaux du sujet : le visage et le chapeau, puis les mains.

La première partie du dispositif permet aussi d’inscrire la figure de Marie-Thérèse dans son environnement et ce à une échelle très confortable. Les équipes ont travaillé la superposition : avec pour chacun des plans qui composent le tableau un niveau de relief précis qui permet de bien isoler la figure de l’arrière plan.

Bleu dominant, jaune en touche
Picasso Administration valide toute reproduction et/ou réinterprétation des oeuvres de l’artiste. C’est avec eux que nos équipes ont argumenté, discuté et ré-orienté les choix artistiques que nécessitent toute transcription.
C’est ainsi que nos designers ont choisi, avec l’accord de Picasso Administration, de réaliser une synthèse de la dominante chromatique (le bleu dans les visage et les mains, et jaune pour le chapeau) pour les détails, tout en conservant le reste en nuances de gris. Ce choix nous a permis de mettre en valeur les parties plus importantes, d’obtenir un très bon contraste pour les visiteurs malvoyants, et de bien différencier la reproduction de l’oeuvre originale, et rester fidèle à son esthétique.

Tactile Studio et le Musée et le Fabre
C’est la seconde collaboration du studio avec le musée. Nos équipes se sont rencontrées autour de l’exposition « l’Art et la Matière – Galerie des sculptures à toucher » en collaboration avec les ateliers de sculpture du Louvre. Tactile Studio a réalisé pour l’exposition 5 sculptures à toucher. L’exposition s’est révélé un tel succès avec ses nombreuses oeuvres à toucher, qu’elle continue à voyager aujourd’hui partout à travers le monde.

Contact Tactile Studio
Riccardo Leone
Tel. 01 45 23 41 44
Mail tactilestudio@gmail.com

Un grand merci au services de médiation culturelle du Musée Fabre et à Picasso Administration pour leur confiance.
Et bravo à l’équipe de l’agence The Cloud Collective pour leur travail, une belle collaboration.

LOUVRE ABU DHABI

février 5th, 2018 Posted by No Comment yet

LOUVRE ABU DHABI

 CLIENT: Louvre Abu Dhabi

 VILLE: Abu Dhabi

 ANNÉE: 2017

Le Louvre Abu Dhabi a choisi notre agence pour réaliser toute l’accessibilité des œuvres du nouveau musée de Jean Nouvel. L’enjeu dans ce projet portait sur une double accessibilité : celle des non et mal voyants, bien sûr, mais aussi celle culturelle. Nous avons du adapter nos conceptions aux contraintes locales. Le sens de lecture des panneaux, par exemple, est inversé et se lit de gauche à droite.

Chaque station tactile décrit en quelques mots nos connaissances sur l’objet et le scénario de découverte proposé. Les visiteurs peuvent ensuite découvrir une transcription tactile, c’est à dire un objet tangible dont les détails ont été stylisés pour qu’il fasse sens à la lecture du doigt. Enfin, sur l’extrême gauche du panneau, plusieurs détails agrandissont proposés. L’expérience sensorielle est complétée par un audioguide adapté.

Les stations devaient répondre à un environnement scénographique de très haute qualité. Nous avons opté pour des impressions 3D ultra HD, des impressions en tons directs et des finitions en peinture ultra mate. Le choix de l’ocre comme sous-dominante de couleur répond aux vitrines en acier laitonné vieilli.

Projet réalisé avec :

Direction des publics du LAD

Agence France Museum

Interface Handicap, assistance à maîtrise d’ouvrage

Tourism & Culture Abu Dhabi

Et les testeurs de l’association Valentin Hüys

PANTHÉON

février 5th, 2018 Posted by No Comment yet

PANTHÉON

 CLIENT: Monuments Nationaux

 VILLE: Paris

 ANNÉE: 2017

Après les portraits des résistants, nous avons été à nouveau consulté par le Panthéon pour réaliser deux dispositifs tactiles autour de l’architecture et de l’orientation.
L’enjeu était de faire découvrir la forme, atypique, du bâtiment par un ensemble de maquettes volumes (son insertion dans le tissu urbain) et par une vue en coupe (la hauteur et la magnificence de la coupole). Deux plans d’orientation, l’une de la crypte, l’autre de la nef, complètent le dispositif.

FAMILISTÈRE DE GUISE

février 5th, 2018 Posted by No Comment yet

FAMILISTÈRE DE GUISE

 CLIENT: Familistère de Guise

 VILLE: Guise

 ANNÉE: 2017

 

Étymologiquement « établissement où plusieurs familles ou individus vivent ensemble dans une sorte de communauté et trouvent dans des magasins coopératifs ce qui leur est nécessaire », construit en s’inspirant du phalanstère de Charles Fourier, le familistère de Guise, situé dans la commune de Guise, dans le département de l’Aisne, voulu par l’industriel Jean-Baptiste André Godin pour l’hébergement de ses ouvriers, est un haut lieu de l’histoire économique et sociale des xixe et xxe siècles.
Dirigé par l’agence Accès Libres, le projet a porté sur une multitude d’actions à destination du public éloigné : signalétique, maquette, plans reliefs, livrets de visite, jeux, ateliers de découverte, etc.
Si le parti pris graphique est en cohésion avec les éléments de la signalétique existant, nous avons exploré plus particulièrement la notion de «fausse perspective» : plaques à angles coupés, meubles pliés sur un côté, aplats graphiques biseautés…

 

 

LOUVRE HORLOGE

novembre 18th, 2016 Posted by No Comment yet

LOUVRE PAVILLON DE L’HORLOGE

 CLIENT: Louvre

 VILLE: Paris

 ANNÉE: 2016

Tactile Studio a conçu l’ensemble des stations tactiles et des plans d’orientation du Pavillon de L’Horloge du Louvre. Ces nouvelles salles entièrement réaménagées, inaugurées le 5 juillet 2016, proposent une explication détaillée des étapes de construction et des différentes modifications du site à travers les siècles. Le parcours tactile se compose de seize stations en laiton gravé, résine bleu marine et plexiglas ou Corian rétro-éclairé. Le visiteur découvre le plan du bâtiment au début du 13eme siècle, situé aux portes de Paris, environné de champs et destiné à la défense de la capitale face aux invasions nordique. A gauche, le plan actuel du Louvre représenté en laiton se superpose à l’emprise de l’époque en Corian. La présentation du palais de la Renaissance se décompose en trois étapes : le plan du bâtiment, puis la structure de la façade rétroéclairée, et enfin le détail du chiffre du roi Henri II. Le même principe d’effet de zoom sur les évolutions architecturales est appliqué pour les périodes prérévolutionnaires, le Second Empire et contemporaines. Les stations mettent en valeur les façades à colonnades du 18eme, les décors sculptés napoléoniens, l’articulation de la pyramide, des pyramidions et des bassins actuels, ainsi que les escaliers à vis et mécaniques qui permettent aux visiteurs d’accéder au musée. Tactile Studio a également réalisé plusieurs reproductions tactiles d’objets ou de sculptures retrouvées lors des fouilles des fondations du Louvre. Le casque de parade de Charles VI, est présenté avec la devise en relief et son emblème, le cerf ailé. Les détails d’une figure grimaçante ou d’une nature morte décorant les chapiteaux de la salle en clef de voûte ont été scannés en 3D puis figurés avec leur aspect bosselé dans un parti-pris réaliste.

CHÂTEAU DE VERSAILLES

novembre 18th, 2016 Posted by No Comment yet

ENSEMBLE DE STATIONS TACTILES AU CHÂTEAU DE VERSAILLES

 CLIENT: Château de Versailles

 VILLE: Versailles

 ANNÉE: 2013

La salle des Etats Généraux, point de rendez-vous pour le départ des visites de groupe, sert également de lieu d’exposition pour la maquette architecturale réalisée par Tactile Studio. L’installation de 1,8 mètres fait la synthèse de l’architecture du château actuel et de son implantation dans le parc. La grande maquette offre des pistes de compréhension de la volumétrie du bâtiment, de son positionnement au cœur des jardins et des éléments qui constituent la façade avec un ensemble d’images en relief rétro-éclairées. Le dispositif détaille certains éléments architecturaux typiques des différentes époques de construction, comme les bas-relief des façades Louis XIII en brique ou ces mêmes éléments en version néo-classique édifiés sous le règne de Louis XIV.

CHATEAU D’AZAY-LE-RIDEAU

novembre 18th, 2016 Posted by No Comment yet

ENSEMBLE DE STATIONS TACTILES AU CHÂTEAU D’AZAY-LE-RIDEAU

 CLIENT: Monuments Nationaux

 VILLE: Azay-le-Rideau

 ANNÉE: 2013

La construction du château d’Azay-le-Rideau, bâti sur une île au milieu de l’Indre, a été entamée sous le règne de François 1er au 16ème siècle. Ses propriétaires successifs ont apporté des modifications ou des rénovations au bâtiment initial : façade Nord de style renaissance, jardin à l’anglaise, salons décorés à la mode du milieu du 19ème, miroir d’eau de la façade Sud achevé au milieu du 20ème siècle… Tactile studio devait rendre perceptible cette complexité architecturale. Un ensemble de maquettes présentent d’abord le château dans son environnement, puis le bâtiment en lui-même, et enfin, des effets de zoom sur des éléments architecturaux emblématiques du château. Le dispositif, en Corian et en résine acrylique, précise sous forme de plan, d’écorché et de façade en relief l’organisation de l’escalier central, avec ses plafonds sculptés, sa rampe intégrée au mur et ses jeux de fenêtres. Le fronton, de style Renaissance, extrêmement riche est détaillé. Quatre éléments décoratifs omniprésents sur la façade sont ainsi isolés : La conque, le chiffre de François 1er, une salamandre et une hermine reproduites à l’échelle un demi.

LE PANTHEON

novembre 18th, 2016 Posted by No Comment yet

ENSEMBLE D’OBJETS TACTILES, AU TEMPLE DE MERCURE

 CLIENT: Conseil Général du Puy-de-Dôme

 VILLE: Clermont-Ferrand

 ANNÉE: 2012

La visite des vestiges du temple de Mercure, au sommet du Puy-de-Dôme, se poursuit dans un centre d’interprétation qui dévoile au public les objets retrouvés lors des fouilles du sanctuaire des Avernes en 1875, puis au début du 20ème siècle. Tactile Studio a réalisé pour ce centre une statuette de Mercure et deux maquettes du sanctuaire à travers les époques. La conception de la statuette d’une vingtaine de centimètres posait une difficulté du fait de la position du dieu. La sculpture originale s’appuyait sur un bâton de bois, disparu au fil du temps. Mercure se tient debout, le doigt pointé vers le sol. La reproduction des ailes modelées autour de sa tête pouvait, elle aussi, compliquer l’interprétation tactile et se confondre avec un élément de coiffure. Le commentaire audio précise ce détail. Deux belles maquettes permettent de comparer l’état actuel du site, figuré en gris et les projets de reconstruction partielle des vestiges, en orange. Des points brailles précisent les zones concernées par les travaux.

AU SOMMET DU PUY-DE-DOME

mai 9th, 2016 Posted by No Comment yet

ENSEMBLE D’OBJETS TACTILES, AU TEMPLE DE MERCURE

 CLIENT: Conseil Général du Puy-de-Dôme

 VILLE: Clermont-Ferrand

 ANNÉE: 2012

La visite des vestiges du temple de Mercure, au sommet du Puy-de-Dôme, se poursuit dans un centre d’interprétation qui dévoile au public les objets retrouvés lors des fouilles du sanctuaire des Avernes en 1875, puis au début du 20ème siècle. Tactile Studio a réalisé pour ce centre une statuette de Mercure et deux maquettes du sanctuaire à travers les époques. La conception de la statuette d’une vingtaine de centimètres posait une difficulté du fait de la position du dieu. La sculpture originale s’appuyait sur un bâton de bois, disparu au fil du temps. Mercure se tient debout, le doigt pointé vers le sol. La reproduction des ailes modelées autour de sa tête pouvait, elle aussi, compliquer l’interprétation tactile et se confondre avec un élément de coiffure. Le commentaire audio précise ce détail. Deux belles maquettes permettent de comparer l’état actuel du site, figuré en gris et les projets de reconstruction partielle des vestiges, en orange. Des points brailles précisent les zones concernées par les travaux.

CONFLUENCES HORS LES MURS

mai 9th, 2016 Posted by No Comment yet

LA TOMBE DE KOBAN, POUR CONFLUENCES HORS LES MURS

 CLIENT: Musée des Confluences

 VILLE: Lyon

 ANNÉE: 2012

La nécropole de Koban, découverte au 19ème siècle dans le Caucase, abrite des centaines de sépultures individuelles, délimitées par de grandes dalles ou des moellons. L’une de ces tombes, la numéro 9, est exposée au sein de la collection du Musée des Confluences de Lyon. Déposé en pleine terre, le corps est placé sur le flanc, en position fléchie, entouré de mobilier funéraire et de parures.

Le projet initial de médiation proposé par le musée s’articulait autour de trois dispositifs. La commande mentionnait une présentation de la découverte de la tombe, un descriptif de la disposition des objets et du corps retrouvé, ainsi que le fac-similé d’un bracelet. L’équipe tactile a fait le choix de regrouper l’ensemble de ces trois thématiques dans un même dispositif. Une longue table tactile d’un mètre vingt, en plexiglas transparent rétro-éclairé a été imaginée pour s’adapter dans l’environnement sombre de la salle d’exposition. Les effets de gravure rappellent l’esprit des carnets de notes griffonnés par les archéologues du 19ème.

Le projet comportait deux difficultés principales. La première concernait la représentation du squelette de femme découvert dans la tombe. Les non-voyants ont généralement une bonne connaissance de l’anatomie humaine, mais sur le plan externe. Le travail sur le rendu de l’organisation des os du corps, présenté de surcroît sur le flanc, a consisté notamment à rendre l’ensemble compréhensible au toucher. Le nombre important d’éléments d’apparats enterrés avec leur propriétaire, diverses céramiques, bijoux, et amulettes, gênait également la lecture tactile. Deux niveaux de reliefs ont donc été adoptés pour marquer la séparation entre les ossements et les objets. Les premiers ont été traités en demi-rond de bosse afin de se démarquer des seconds.

Un commentaire audio présenté par un acteur à la voix caverneuse, sur fond de musique d’inspiration « âge de fer » composée pour Tactile Studio complète le dispositif. Une réplique d’un bracelet en bronze a été collée sur la plaque de la table tactile pour permettre au public un rapport plus concret avec les bijoux retrouvés dans la tombe d’une femme de la protohistoire européenne

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    • Aucune catégorie